Corpus ID: 194893229

Quand la race croise le genre : le fondement des sociétés antillaises

@inproceedings{Mulot2018QuandLR,
  title={Quand la race croise le genre : le fondement des soci{\'e}t{\'e}s antillaises},
  author={S. Mulot},
  year={2018}
}
  • S. Mulot
  • Published 2018
  • Art
  • Je travaille sur les societes de la Guadeloupe et de la Martinique depuis une vingtaine d’annees. Mon cheminement scientifique s’est d’abord developpe a par­tir de mon experience personnelle, l’absence dans ma vie de mon pere guadelou­peen, qui m’a conduite a realiser une these d’anthropologie a l’EHESS intitulee Je suis la mere, je suis le pere : l’enigme matrifocale (Mulot, 2000). J’y interrogeais les liens familiaux et conjugaux aux Antilles, souvent centralises sur le personnage maternel… CONTINUE READING

    References

    Publications referenced by this paper.
    SHOWING 1-10 OF 13 REFERENCES
    Le mythe du viol fondateur aux Antilles françaises
    • 6
    La compétence métisse
    • 2001
    Le mythe du matriarcat noir », dans Dorlin E
    • 2010
    Contacts de civilisation en Martinique en Guadeloupe, UNESCO, Paris, Gallimard
    • 1955
    Description topographique, physique, civile, politique et historique de la partie française de l’isle de Saint-Domingue, Ed
    • 1958
    Janvier-mars 2009, trois mois de lutte en Guadeloupe
    • 2
    • PDF