P-186: IGA nephropathy: clinical and hispathological findings.

Abstract

OBJECTIFS La néphropathie à IgA (NIgA) est une des glomérulonéphrites les plus communes caractérisée par le dépôt d'IgA dans le mésangium glomérulaire. Elle progresse vers l'insuffisance rénale (IR) terminale dans 10 à 30 % des cas après 20 ans d'évolution. MéTHODES: Il s'agit d'une étude rétrospective incluant 41 patients présentant un NIgA colligés sur une période de sept ans (2007-2015). Les données cliniques et para cliniques ont été recueillies à partir des observations médicales. RéSULTATS: Quarante et un patients avaient une NIgA, avec prédominance masculine (sex-ratio à 0,63). L'âge moyen de nos patients au moment du diagnostic était de 33 ans ± 14 ans. Il s'agit d'une maladie de Berger chez 24 patients (58,5 %), d'un purpura rhumatoïde dans 4 cas (9,7 %) et d'une néphropathie à IgA secondaire dans 13 cas (31,7 %). L'hématurie microscopique était retrouvée dans tous les cas alors que l'hématurie macroscopique récidivante était notée que dans 17 cas (41 %). Une HTA était présente dans 50 % des cas. La créatinémie moyenne était de 36,4mg/l (17-72mg/l). Une insuffisance rénale était objectivée dans 51,2 % des cas et un syndrome néphrotique était noté dans 65 % des cas. L'évolution vers L'IR terminale était retrouvée dans 17 % des cas. L'étude en immunofluorescence a révélé une fixation mésangiale d'IgA dans tous les cas. Des lésions de microangiopathie thrombotique (MAT) étaient présentes dans 11 cas (26,8 %). Une fibrose interstitielle était retrouvée dans 16 cas (39 %) alors qu'une atteinte vasculaire à type d'artériosclérose a été mise en évidence sur 5 biopsies rénales (12 %). L'analyse statistique a permis de retenir 5 facteurs pronostic corrélés avec la survenue d'IR terminale : La créatinine initiale (p=0,006), l'HTA (p=0,02), l'atrophie tubulaire (p=0,04), la fibrose interstitielle (p=0,03) et la sclérose glomérulaire (p=0,01). L'HTA était fortement corrélée à la présence d'une sclérose glomérulaire (p=0,005) et d'une MAT (p=0,01). CONCLUSION La sévérité de la sclérose et de la fibrose des artérioles rénales est assez bien corrélée à la présence de l'HTA et à l'importance de la sclérose glomérulaire. Les lésions vasculaires ont été fortement incriminées dans l'apparition et la progression de l'insuffisance rénale selon plusieurs études. Par sa fréquence et sa gravité à long terme, la néphropathie à Ig A constitue une préoccupation majeure, d'autant qu'il n'existe pas actuellement de traitement curatif. L'insuffisance rénale initiale et l'HTA sont les principaux facteurs pronostiques de la néphropathie à IgA. La prise en charge se base sur le diagnostic précoce d'où l'intérêt du dépistage.

DOI: 10.1016/S0003-3928(16)30229-3

Cite this paper

@article{Najjar2015P186IN, title={P-186: IGA nephropathy: clinical and hispathological findings.}, author={Matthew Najjar and Hela Jebali and Rania Kheder and Lamia Raies and Leila Ben Fatma and Wided Smaoui and Madiha Krid and Fatma Ben Moussa and Soumaya B{\'e}ji and Karim Zouaghi}, journal={Annales de cardiologie et d'angéiologie}, year={2015}, volume={64 Suppl 1}, pages={S85-6} }