Observations on the fixationin vitro of uranium to sections of bone

Abstract

L'auteur a étudié par la méthode autoradiographique la fixationin vitro de l'uranium à la substance fondamentale du tissu osseux. Des coupes minces d'os compact total frais ou fixé, d'os minéralisé et d'os décalcifié ont été soumises à l'action de faibles solutions d'uranium. Les résultats de cette recherche sont comparés à ceux que l'auteur avait obtenus précédemment par l'emploi du radiocalcium et du radiophosphore. La distribution de l'U est qualitativement identique à celle du Ca45 et du P32: c'est-à-dire qu'une quantité plus importante d'U se fixe par unité de volume de substance osseuse aux parties moins calcifiées, récemment formées. D'autre part, on a observé des différences assez considérables entre la fixation du Ca45 et de l'U; en particulier, ce dernier se fixein vitro non seulement aux cristaux minéraux, mais aussi aux composants organiques de la matrice osseuse.

DOI: 10.1007/BF02156015

3 Figures and Tables

Cite this paper

@article{Amprino1953ObservationsOT, title={Observations on the fixationin vitro of uranium to sections of bone}, author={Rodolfo Amprino}, journal={Experientia}, year={1953}, volume={9}, pages={291-293} }