Maxime le Confesseur était-il Constantinopolitain

@inproceedings{Boudignon2004MaximeLC,
  title={Maxime le Confesseur {\'e}tait-il Constantinopolitain},
  author={Christian Boudignon},
  year={2004}
}
Les relations de Maxime le Confesseur (580-662) semblent se limiter a Jean le Cubiculaire et Constantin le Sacellaire. Au contraire Maxime a tout un reseau de relations autour de la "communaute" monastique de Saint-Sabas en Palestine comme Sophrone ou les signataires de la libelle du concile du Latran (649). Maxime n'etait donc tres probablement pas Constantinopolitain mais bien Palestinien.