Le dépistage d’un déficit immunitaire primitif ou secondaire après un sepsis sévère ou un choc septique est-il justifié ?

@inproceedings{Maillet2015LeDD,
  title={Le d{\'e}pistage d’un d{\'e}ficit immunitaire primitif ou secondaire apr{\`e}s un sepsis s{\'e}v{\`e}re ou un choc septique est-il justifi{\'e} ?},
  author={M. Edmond Maillet and C. Dumestre-Peyrard and M Jacob and Martine Pernollet and Denise Ponard and Marie Jos{\'e} Stasia and Carole Schwebel and Françoise Sarrot-Reynauld and Laurence Bouillet},
  year={2015}
}
Introduction Parmi les patients admis en reanimation pour un sepsis severe ou un choc septique, pres de 30 % ont une immunodepression connue. Cette etude a pour objectif de depister les patients ayant sejourne en reanimation medicale pour un sepsis severe ou un choc septique sans immunodepression connue, pour un deficit immunitaire primitif ou secondaire. Materiels et methodes Les patients ayant sejourne dans le service de reanimation medicale du centre hospitalo-universitaire de Grenoble, pour… CONTINUE READING