Insulin-induced enhancement of anaphylactoid reaction to a non-carbohydrate antigen

Abstract

Nous avons constaté que chez les souris l'insuline possède une sensibilité élevée au peptone anaphylactoïde non-carbohydraté. Ce résultat concorde avec l'hypothèse d'une relation inverse entre la quantité de glucose dans le sang et la sensibilité d'un hôte à une grande variété de «stressors».

DOI: 10.1007/BF01899104

Cite this paper

@article{Pieroni1969InsulininducedEO, title={Insulin-induced enhancement of anaphylactoid reaction to a non-carbohydrate antigen}, author={Robert E. Pieroni and Lawrence E. Levine}, journal={Experientia}, year={1969}, volume={25}, pages={170-171} }