Influence of iproniazid pretreatment on formation of gastric ulcers by reserpine in the rat

Abstract

Chez le rat à pylore lié, la réserpine (5 mg/kg) provoque l'apparition précoce d'ulcérations gastriques. Ce phénomène fait défaut si les rats ont été traités préalablement par l'iproniazide, un inhibiteur de la monoamino-oxydase. 
DOI: 10.1007/BF02301329

Topics

  • Presentations referencing similar topics