Hernie obturatrice étranglée: à propos de deux cas

Abstract

La hernie obturatrice (HO) est rare. Elle est à l'origine de 0,2 à 1,6% des occlusions mécaniques de l'intestin grêle avec un taux de mortalité et morbidité après chirurgie est respectivement de 35 et 18%. Nous rapportons le cas de deux patientes chez qui le diagnostic de HO étranglée est établie dans le cadre du bilan d'une occlusion. La HO est une entité dont le diagnostic préopératoire est difficile en raison de la faible spécificité clinique. L'examen tomodensitométrique semble être une aide majeure au diagnostic étiologique. Mais une fois le diagnostic d'occlusion posé, une intervention en urgence permettra d'en préciser l'étiologie et d'en réaliser le traitement. Tout retard thérapeutique majore la mortalité et la morbidité. Pan African Medical Journal. 2015; 20:169 doi:10.11604/pamj.2015.20.169.3110 This article is available online at: http://www.panafrican-med-journal.com/content/article/20/169/full/ © Aggouri Younes et al. The Pan African Medical Journal ISSN 1937-8688. This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited. Pan African Medical Journal – ISSN: 19378688 (www.panafrican-med-journal.com) Published in partnership with the African Field Epidemiology Network (AFENET). (www.afenet.net) Case report Open Access

Extracted Key Phrases

3 Figures and Tables

Cite this paper

@inproceedings{Younes2015HernieO, title={Hernie obturatrice {\'e}trangl{\'e}e: {\`a} propos de deux cas}, author={Aggouri Younes and Benhammane Hossam and Yazough Issam and Toughrai Imane and Ait Laalim Said and Ibn Majdoub Karim and Mazaz Khalid}, year={2015} }