[Guidelines to integrate palliative management in patients with acute COPD exacerbation].

Abstract

Dans la loi du 22 avril 2005 [1], le législateur a inscrit deux grands principes, celui du refus de l’acharnement thérapeutique et celui de la primauté de la volonté du malade. Avant de suspendre ou de ne pas entreprendre un acte d’investigation ou un acte de soins, deux étapes sont nécessaires : la première consiste à caractériser l’obstination déraisonnable et la deuxième à clairement identifier la volonté du patient.

DOI: 10.1016/j.rmr.2017.03.017

Cite this paper

@article{Morel2017GuidelinesTI, title={[Guidelines to integrate palliative management in patients with acute COPD exacerbation].}, author={Vincent Morel}, journal={Revue des maladies respiratoires}, year={2017}, volume={34 4}, pages={492-498} }