[Evolution of the stone treatment over 30 years in a French academic institution].

  • Paul Méria
  • Published 2015 in
    Progrès en urologie : journal de l'Association…

Abstract

Déclaration d’intérêts es auteurs de ce travail ont évalué rétrospectivement ’évolution et la part respective des différents traitements es calculs urinaires dans un centre expert. Les résulats sont assez superposables aux données nationales qui ontrent que l’urétéroscopie a dépassé la LEC depuis 2010. es auteurs ont précédé de trois ans cette tendance comme e démontre la Fig. 2. Cette étude confirme aussi la quasiisparition de la chirurgie ouverte, qui représentait près de 0 % des traitements dans les années 1970, et la faible part ctuelle de la chirurgie laparoscopique. Le haut niveau techique du centre expert en urétéroscopie explique également e rapport entre le nombre d’urétéroscopies et de LEC (plus e trois pour un) qui est nettement supérieur aux chiffres ationaux. La part de la NLPC (moins de 3 % des actes du entre) est également en baisse du fait que le nombre de alculs « complexes » diminue mais aussi parce que certains

DOI: 10.1016/j.purol.2015.06.004

Cite this paper

@article{Mria2015EvolutionOT, title={[Evolution of the stone treatment over 30 years in a French academic institution].}, author={Paul M{\'e}ria}, journal={Progrès en urologie : journal de l'Association française d'urologie et de la Société française d'urologie}, year={2015}, volume={25 12}, pages={718} }