An analysis of distal dominance in the regenerating limb of the axolotl

Abstract

La régenération d'une patte (Ambystoma mexicanum) n'est pas empêchée par la présence d'une greffe d'une patte sur la surface d'amputation d'un membre hôte. La greffe d'une patte cependant articule avec le régénérat hôte à un niveau homologue le long de l'axe du membre.

DOI: 10.1007/BF02154153

2 Figures and Tables

Cite this paper

@article{Shuraleff1967AnAO, title={An analysis of distal dominance in the regenerating limb of the axolotl}, author={N. C. Shuraleff and Christy S. Thornton}, journal={Experientia}, year={1967}, volume={23}, pages={747-748} }