Étude histologique des voies génitales chez l'ouvrière et la reine deCataglyphis cursor Fonsc. (Hyménoptère Formicidae, Formicinae). Arguments en faveur d'une parthénogenèse thélytoque chez cette espèce

Abstract

Chez la FourmiCataglyphis cursor, le tractus génital de la reine répond aux descriptions générales desFormicidae. Chez l'ouvrière, le fonctionnement ovarien montre de nombreuses similitudes avec celui de la reine; mais la constitution de l'appareil reproducteur est simplifiée; en particulier, il ne semble exister aucune formation permettant la survie prolongée des spermatozoïdes. Ces constatations militent en faveur d'une parthénogenèse thélytoque (et parfois deutérotoque) chez cette espèce où les œufs déposés par les ouvrières peuvent, selon les circonstances, se développer en femelles ailées, mâles et ouvrières. In the AntCataglyphis cursor, the genital tractus of the queen conforms to the general descriptions in theFormicidae. In the worker, the oogenesis shows many similitudes with the one of the queen; but the conformation of the genital tractus is simplified; chiefly, there is no typical formation allowing storage of spermatozoa over a long time. These statements tend to confirm a hypothesis of thelytoky (and at times of deuterotoky) in the workers of this Ant, which lay eggs producing queens, mâles and workers, according to the circumstances.

DOI: 10.1007/BF02223126

Cite this paper

@article{Suzzoni2005tudeHD, title={{\'E}tude histologique des voies g{\'e}nitales chez l'ouvri{\`e}re et la reine deCataglyphis cursor Fonsc. (Hym{\'e}nopt{\`e}re Formicidae, Formicinae). Arguments en faveur d'une parth{\'e}nogen{\`e}se th{\'e}lytoque chez cette esp{\`e}ce}, author={J. -P. Suzzoni and Henri Cagniant}, journal={Insectes Sociaux}, year={2005}, volume={22}, pages={83-92} }