J-J Colleau

Learn More
Inbreeding coefficients of animals are required in many genetic analyses of livestock records. A modification of Colleau's indirect algorithm to compute inbreeding coefficients in large populations is presented. With overlapping generations, the modified algorithm evaluated all progeny of each sire simultaneously in one back and forth exploration of a(More)
In real data, inbreeding is usually underestimated because of missing pedigree information. A method adapted to the dairy cattle situation is presented to approximate inbreeding when the stored population pedigree is incomplete. Missing parents in incomplete pedigrees were given a dummy identification and assigned to groups (up to nine for a given birth(More)
Nous avons décrit la méthode utilisée en France pour le calcul des index de production laitière des femelles bovines, ovines et caprines. Son principe consiste en l’utilisation optimale, par la méthode de régression multiple, non de performances mais d’index, en particulier des index précédemment calculés. Les formules de mise à jour et leurs justifications(More)
Stimulés par une demande de viande bovine en augmentation continuelle, les sélectionneurs recherchent des solutions nouvelles parmi lesquelles les croisements interraciaux prennent une part importante. On voit, en outre, se développer le souci constant de la rentabilité en même temps que l’on s’efforce de combiner le mieux possible les élevages à viande et(More)
En raison de sa simplicité et également de son faible coût s’il est mesuré dans le cadre du contrôle laitier, le temps total de traite a été envisagé pour juger les taureaux d’insémination artificielle sur la vitesse de traite de leurs filles. Une valeur non négligeable du coefficient d’héritabilité en première lactation (0,17) est associée à une valeur(More)
On a analysé l’effet de l’âge (1 an, 3 ans, 4 ans) et du niveau de production du troupeau (3 niveaux) sur l’héritabilité des productions laitières de brebis de race Lacaune dans la région de Roquefort (production laitière totale à la traite YL, production au contrôle maximuni C. Max). L’analyse a porté au total sur 8 926 couples de lactations mère-fille.(More)
On a comparé les performances d’engraissement et de carcasse de 20 taurillons Holstein, 68 Normands, m Charodais, 22 croisés Holstein X Normands et 2g croisés Charolais X Normands. Les différences génotypiques ont été très importantes. En comparant les races Holstein, Normande et Charolaise dans cet ordre, on a mis en évidence un gradient d’augmentation de(More)
  • J-J Colleau
  • Annales de génétique et de sélection animale
  • 1971
Dans le but de préciser les possibilités d’une sélection des femelles sur le temps total de traite recueilli par les contrôleurs laitiers, on a étudié les coefficients d’héritabilité de ce critère sur 939 couples mère-fille de races frisonne, montbéliarde et normande, ainsi que l’efficacité d’une correction de l’effet étable par une méthode simple. Il(More)
  • 1