• Publications
  • Influence
L'interprétation en Colombie-Britannique à l'époque des explorations par voie terrestre et de la traite des fourrures dans les comptoirs (1793-1846)
Les journaux tenus par Alexander Mackenzie, Simon Fraser et David Thompson montrent que ce sont surtout des Autochtones qui ont servi d’interpretes pendant leurs voyages de decouverte et que ceux-ciExpand
  • 1
  • PDF
Colombie-Britannique : les missionnaires catholiques et les activités langagières (1842-1952)
Etant donne la diversite et la difficulte des langues parlees par les Autochtones de la Colombie-Britannique, la plupart des missionnaires catholiques utiliserent une langue vehiculaire, le ChinookExpand
  • 1
  • PDF
L’interprétation et la traduction sur la côte ouest du Canada actuel à l’époque des explorations par mer et des débuts de la traite des fourrures sur le littoral (1774-1800)
L’interpretation n’a pas joue un grand role au cours des explorations par voie maritime, les contacts avec les Amerindiens etant la plupart du temps tres brefs. Le cas des marchands est different.Expand
  • 1
  • PDF