• Publications
  • Influence
Coordination et subordination. Deuxième partie : Vers la co-jonction généralisée
L'idee que la co-jonction est une operation fondamentale qui consiste a associer deux objets syntaxiques au moyen d'un « jonctif » dans la construction de certaines structures complexes estExpand
  • 18
  • 2
A propos d'une construction non-standard du basque
1. Introduction Depuis La grammaire des fautes de Frei (1929), on sait que certains ecarts par rapport a la langue normalisee sont systematiques, donc significatifs et revelateurs de potentialites deExpand
  • 7
  • 1
Compétence(s), performance et déviance(s): le point de vue d'un linguiste
Ce travail commence par une presentation de la position methodologique de la linguistique chomskyenne en general (§1) et des types de regles et deviances ou ecarts usuellement recenses par lesExpand
  • 1
  • 1
Autour des formes allocutives du basque
Je voudrais faire ici quelques remarques de nature descriptive autour de, et non sur, un phenomene assez original du basque: il s'agit d'une paTi des relations que les formes verbales allocutivesExpand
  • 12
  • 1
Coordination et subordination
Le but de ce travail est de reevaluer la partition usuelle entre coordination et subordination et leurs rapports. Dans cette premiere partie, une nouvelle typologie des relations entre propositionsExpand
  • 13
  • 1
Le complexe verbal basque : un regard « universaliste »
1. Dans cet article, je voudrais tenter de pousser jusqu'a ses limites une argumentation reduisant le grand foisonnement des formes conjuguees, simples et complexes, du basque a un schema lineaireExpand
  • 8
Compétence(s), performance et déviance(s) : questions générales et exemples basques
0. Introduction Ce travail commence par une presentation de la position methodologique de la linguistique chomskyenne en general (§1) et des types de regles et deviances ou ecarts usuellementExpand
Relatifs zéro et accord relatif : le cas du swahili
Rebuschi Georges. Relatifs zero et accord relatif : le cas du swahili. In: Faits de langues, n°8, Septembre 1996. L'accord. pp. 43-54.
Autour du parfait et du passif basques
Dans sa fondamentale Grammaire basque (1962, p. 342), P. Lafitte caracterise le passif comme suit: «II n'y a pas plus en basque qu'en francais de conjugaison passive particuliere. On y supplee parExpand
  • 6
...
1
2
3
4
...